Les familles de plantes et la nutrition

Dans l’étude du lien existant entre la santé et les fruits et les légumes, il est utile de regrouper les plantes par types. La classification la plus courante est celle de la «famille». Voici les familles que l’on trouve le plus souvent au marché et à table:

Les cruciféracées, famille qui cire son nom de la croix que forment les pétales de sa fleur, comprennent bon nombre de légumes que les enfants (et certains adultes) évitent instinctivement mais à tort: brocoli, choux de Bruxelles, chou ordinaire, chou-fleur, chou cavalier, chou frisé, chou-rave, feuilles de moutarde, radis, rutabaga, navet et cresson. Les membres de cette famille sont d’excellentes sources d’isothiocyanates, d’indoles, de thiocyanates et de nitriles – substances chimiques qui protègent l’organisme contre le cancer.

Les cucurbitacées : les concombres, les courges d’été comme la courgette et la citrouille, les courges d’hiver comme la courge poivrée et la courge musquée, ainsi que le cantaloup et le melon miel Honeydew. • Les légumineuses : germes de luzerne, haricots, pois, soja. Les légumineuses contiennent beaucoup de fibres, d’acide folique et de substances appelées « inhibiteurs de protéase», qui toutes peuvent offrir une certaine protection contre la maladie coronarienne et le cancer.

Les liliacées : asperge, ciboulette, ail, poireau, oignon et échalote. Ces légumes renferment des substances soufrées, principalement de l’allicine et du sulfate de diallyle, susceptibles de combattre le cancer.

Les rutacées : aussi appelés agrumes: pamplemousse, citron, lime, orange, mandarine. Les agrumes sont riches en vitamine C, en plus de contenir du limonène et de la coumarine, deux composés réputés pour avoir des propriétés anticancéreuses sur des animaux de laboratoire.

Les solanacées : aubergine, poivron, pomme de terre et tomate. C’est une famille très diversifiée. La tomate contient beaucoup de lycopène, type d’antioxydant qui joue peut-être un rôle majeur dans la prévention du cancer de la prostate et d’autres cancers.

Les ombellifères : carotte, céleri-rave, céleri, persil et panais. La carotte est une excellente source de bêta-carotène, dont le corps se sert pour fabriquer de la vitamine A. Un certain nombre d’études nous portent à croire que le bêta-carotène et d’autres composés analogues (caroténoïdes) pourraient contribuer à la prévention de certains cancers et de la maladie coronarienne.

Même si n’importe quel fruit ou légume contient des douzaines, voire des centaines de composés divers que votre organisme utilise autrement que comme source d’énergie, aucun ne contient à lui seul toutes les substances dont vous avez besoin. C’est pourquoi il est bon de consommer chaque semaine quelques portions de chacune des familles végétales ci-dessus.

Il est également judicieux de varier la couleur des fruits et des légumes consommés – rouge profond des tomates mûres, orange éclatant des carottes, jaune crémeux des courges, vert émeraude des épinards, noir des myrtilles, violet des aubergines et toutes les teintes intermédiaires – afin d’embellir votre assiette et de vous assurer d’obtenir une vaste gamme de phytonutriments bénéfiques.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *